Merci, tout simplement.

Chères lectrices, chers lecteurs.

J’écris ce post alors que je viens de publier l’épilogue des chroniques d’une étudiante catho. Je ne termine pas ces aventures de gaieté de cœur. J’ai cru comprendre qu’elle vous manquerait, sachez le, elle me manquera aussi. Mais toute histoire a une fin, et il était temps pour moi, après trois ans et demi d’écriture, de clore celle-ci.

Je voulais, du fond du cœur, vous remercier. En commençant à écrire cette histoire en janvier 2012, je ne pouvais pas imaginer jusqu’où elle m’emmènerait. Mais c’est grâce à vous, à vos encouragements, à vos mails, qu’Ali a continué d’exister. Sans tous vos messages, j’aurais arrêté cette histoire, je le pense, au bout de deux mois.

J’étais émerveillée par vos mails. Vous m’avez dit à quel point Ali et ses amis vous ont fait vibrer, rire, pleurer, parfois même grandir. C’est en essayant de tout mon cœur de rester humble que j’ai reçu vos retours, je n’y suis pas toujours parvenue, je vous l’avoue, et heureusement certains d’entre vous ont su pointer également les défauts de mon écriture, et me ramener ainsi à plus d’humilité. En tout cas, sachez-le, au vu de certains retours, bouleversants, que j’ai eus, c’est bien l’Esprit Saint qui a été à l’oeuvre dans ce blog, et je n’ai été que son instrument. Il a été ma première inspiration, et sans Lui, ce que j’aurais écris aurait été fade et insipide.

Je voulais vous remercier, car c’est donc grâce à vous qu’Aliénor a grandi, et c’est donc grâce à vous que j’ai grandi aussi. Car j’ai grandi en même temps qu’Ali, et elle a grandi en même temps que moi. D’ailleurs, je n’écris plus tout à fait comme il y a trois ans, et par conséquent elle ne pense plus tout à fait de la même façon. Je vous dois beaucoup, croyez-moi.

Peut-être qu’Ali reviendra, en version papier. D’ailleurs, je lance un appel : si vous etes editeur et que par hasard vous passez par la, et que, autre hasard, ce que j’ecris vous plait, et que dernier hasard qui tient de la Providence vous pensez que c’est publiable d’une facon ou d’une autre, manifestez-vous ! 🙂 Je confie en tout cas ce projet à vos prières. En attendant, le blog reste ouvert, la page facebook également, et mon adresse mail aussi : alienorcuec@gmail.com, je serai toujours ravie de vous répondre, n’hésitez pas !

Je termine ce post en vous rappelant que l’histoire d’Ali est une fiction, et comme je vous dois beaucoup, il me semble juste que je me présente un peu plus à vous, moi, son auteur. Je m’appelle Elisabeth, j’ai 24 ans dans quelques jours, j’habite à Rennes et je suis toujours étudiante. Contrairement à mon héroïne, je ne suis pas mariée.

Peut-être ai-je déjà croisé quelques-uns d’entre vous sans savoir qu’ils lisaient les aventures d’Ali, peut-être vous croiserai-je à l’avenir. Quoiqu’il en soit, même si je ne vous connais pas tous personnellement, soyez assurés de mes prières. Je vous le redis encore une fois, je vous dois beaucoup, et durant ces trois ans et demi, j’ai régulièrement prié pour vous, et je continuerai à le faire. Je rends grâce au Seigneur pour chacun de vous et pour tout ce qu’Il a fait à travers ce blog !

Je vous souhaite à chacun et chacune une vie remplie d’amour et de Dieu,

Soyez bénis et que le Christ vous serre contre son coeur !

Bien fraternellement et avec beaucoup de reconnaissance,

Elisabeth

Puissance-de-la-louange

Publicités

9 réflexions sur “Merci, tout simplement.

  1. Merci infiniment pour cette belle aventure. J’aurais voulu justement te demander une version papier, et je me réjouis que tu ais cette réalisation dans un coin de ton esprit : j’espère qu’elle pourra voir le jour ! Merci, c’était vraiment GRAND.

  2. Marie dit :

    Encore merci pour cette histoire, qui ressemble, à la mienne, sans doute à la tienne, et à beaucoup de celles de tes lectrices! Mon article préféré est ton dernier, la vie de couple d’Ali et Antoine, tu as su traduire à merveille la réalité de la vie conjuguale des premiers jours, et je suis d’autant plus impressionnée que tu ne connais pas encore ces doux moments, bravo!
    Je te souhaite et j’espère une publication, et également de connaître à ton tour ce qu’Ali vit avec Antoine; car tu peux être sûre qu’il existe de nombreux Ali et Antoine pas si loin de Rennes…

  3. H. Aum' dit :

    Je suis comme une balle, t’es rennaise la vache !!!! Si ça se trouve on s’est déjà croisé 😉

    Merci beaucoup pour ce roman en tout cas, j’ai vrmt été fan, souvent eu la petite larme à l’oeil et de grands fous rires.
    Effectivement ça se sent que tu as grandi/mûri au fur et à mesure de l’écriture et c’est ça qui rend l’histoire d’Aliénor si réelle.
    Continue à écrire, tu as un vrai talent !

  4. Aude dit :

    Ma Maman est correctrice d’édition. Elle a pas mal de travail en ce moment, mais je vais lui parler de tout projet;j’espere qu’elle pourra t’aider. ce serait une forme de remerciement après tous ces bons moments passé a te lire et te relire!

  5. Anne-Françoise dit :

    Bonjour Elisabeth,
    Un grand merci pour tous ces moments passés grâce à vous à suivre les aventures d’Ali ! Je l’ai découverte il y a deux ans, avec un an de décalage sur elle : je me suis fiancée en 2015 et mariée en 2016, avec un étudiant rennais.
    J’ai récemment entendu parler de BlookUp (vous connaissez peut-être) qui permet de mettre en format livre le contenu d’un blog. Je ne sais pas si ça vous intéresse (vous cherchez peut-être plutôt une édition plus classique), mais j’ai pensé à vous en lisant l’info.
    Voici le lien du site : http://www.blookup.com/fr
    Bonne continuation à vous, et bon vent !

  6. Anonyme dit :

    Un grand merci pour ce blog, que j’avais découvert il y a 2 ans et que je viens de redécouvrir aujourd’hui pour en lire la suite et la fin !
    J’ai eu bcp de plaisir à te lire, et c’est chouette de voir d’autres cathos vivre leur foi en profondeur, on se sent moins seuls 🙂
    Bonne suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s